Youtube  Slideshare  RSS  Linkedin  Viadeo

Référentiel des bonnes pratiques

LE POURQUOI ET LE COMMENT

Les professionnels de la formation ouverte et à distance ont voulu mieux structurer leurs procédures en créant le « référentiel des bonnes pratiques en FOAD ». Cette émission vous dit :
- Pourquoi avoir construit ce référentiel, et sous cette forme ?
- Comment a-t-il vu le jour, compte tenu de la diversité des acteurs de la formation professionnelle en France ?



ANALYSER

L'introduction de nouvelles modalités dans la formation professionnelle s'inscrit dans une logique de changement par rapport aux pratiques habituelles. Il importe d'analyser, pour mieux les mesurer et mieux les maîtriser, ces changements potentiels. En FOAD, cette phase trop souvent négligée devient incontournable.



CONSTRUIRE

Construire un dispositif de FOAD nécessite de :
- construire le dispositif pédagogique,
- et créer les ressources spécifiques les mieux adaptées.
L'ensemble fait appel à de multiples compétences (pédagogiques, techniques, didactiques, etc.) qu'il convient de réunir.



INSTRUMENTER

Instrumenter un dispositif de formation, c'est choisir les bonnes technologies. Car si les besoins, les profils, les objectifs de formation, les infrastructures disponibles, l'organisation sont à prendre en compte, les contraintes réglementaires et budgétaires le sont tout autant.
Alors, est-ce que la technologie doit servir la pédagogie, ou l'inverse ?



CONDUIRE

La conduite d'une FOAD se distingue de la conduite d'une formation traditionnelle par au moins deux points :
- la désynchronisation partielle des relations entre l'apprenant et le formateur,
- et la multiplicité des acteurs intervenants et des situations de formation proposées.
L'apprenant doit bien sûr adhérer au projet.



ÉVALUER

Le degré d'exigence en matière d'évaluation des dispositifs de FOAD est bien plus élevé que pour des pratiques plus traditionnelles de formation.
Evaluer permet d'identifier l'impact réel des TIC, de donner une meilleure traçabilité des activités de formation, de mesurer les coûts engagés, etc. Mais peut-on tout évaluer ?

Quels modèles économiques pour la FOAD ?

Un émission des Rendez-vous de la Formation réalisée par TFS-AFPA et coproduite par le FFFOD

  Cliquez sur l'image pour
accéder à l'émission

Quels sont les modèles économiques qui supportent les innovations pédagogiques et technologiques ?
Il est important dans notre époque de transition - où tout est en train de basculer dans l’économie du numérique - de bien comprendre ce qui se joue et qui préfigure peut-être une mutation de l’ensemble des activités de formation !
Les exemples de l’audiovisuel, des « industries culturelles » ou de la presse avec les journaux « gratuits » préfigurent-ils la nouvelle économie de la formation ?

Cette question y est abordé en 4 temps :
- De quoi parle-t-on ?
- Est-ce la même logique pour le grand public et pour les entreprises et leurs salariés ?
- Qu'en-est-il du "sur mesure" dans des logiques "métiers" pour des grandes organisations ?
- Que se passe-t-il dans l'enseignement supérieur ?

Les invités sont :
- Pierre ABOU, directeur de l'institut de Lyon du CNED, premier opérateur européen de formation à distance,
- Bruno FAJNZILBERG , président fondateur du réseau "Savoirs pour tous",
- Bérénice GUILLARD ,  responsable marketing et partenariat chez I-Progress,
- Pierre MOEGLIN , professeur à l'université de Paris 13, dirige le Laboratoire des sciences de l'information et de la communication et la Maison des sciences de l'homme de Paris-Nord

Cette émission fait suite à notre demi journée d'étude du 26 avril 2006 sur le même sujet. Voir le compte rendu en lien

Point de vue d'élu

Le FFFOD, le forum des acteurs de la formation digitale – 4 Avenue du Stade de France, 93210 Saint-Denis - +33 (0) 966 96 06 52