Youtube  Slideshare  RSS  Linkedin  Viadeo

Formation tout au long de la vie, Compétences et Portfolio

Compte rendu de la journée portfolio du carif LR du 27 janvier 2010

  Nous publions ci-après l'article de Jean Vanderspelden – Consultant  ITG – à paraître dans la revue Echo du CARIF Languedoc-Roussillon qui rend compte de la "journée Outil : Portfolio" du 27 janvier à Montpellier.

Le 27 janvier dernier, le CARIF Languedoc-Roussillon organisait une journée Outil sur le Portfolio(1). Ce fût l’occasion, non seulement de faire un point sur l’émergence de cette ressource, en particulier dans la région (Collègue, Lycée, IUFM, Ecole des Mines d’Ales, IUT et Université) mais aussi, de prendre un peu de recul sur les conditions qui ont amené le Portfolio à être aujourd’hui sous les feux de l’actualité.

Nul doute que la récente signature de la nouvelle loi relative à «L’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie» ne donne un coup de projecteur sur le concept européen de «Formation tout au long de la vie» (FTLV). C’est bien dans cette vision internationale que l’on peut retrouver, dans les années 1970, les premiers travaux sur le Portfolio(2). Les nord-américains (d’abord Etats-Unis, puis au Canada) ont été les premiers à s’intéresser à la mise en œuvre d’’un Portfolio pour attester des compétences des adultes, puis, en relais, les Universités européennes essentiellement, dans le domaine des langues dans un premier temps. Ces travaux ont abouti en 2004, en Europe, à la signature de l’accord «Europass» ; premier cadre de références commun sur les qualifications et les compétences, ouvrant ainsi la voie à la logique «Euro-Portfolio». En région Poitou-Charentes, les 1ères expérimentations eurent lieu avec l’ANPE, puis avec des grandes entreprises dans les années 1990.

Le Portfolio serait la dernière «pierre» ajoutée à la construction du concept FTLV qui devient une réalité de plus en plus forte dans la plupart des pays de l’Union Européenne dont la France (Bilan de Compétences, VAE, DIF, Passeport formation, Portfolio etc..., mais aussi les dispositifs FOAD). La mise en œuvre de ce concept offre à la fois, l’opportunité pour chaque adulte de saisir toutes les situations possibles pour accroitre ses connaissances et développer ses compétences, et en même temps, lui fait porter significativement une part de responsabilité nouvelle en vue de rester «dans la course» pour entretenir son employabilité. La réussite du «challenge» va dépendre du contexte social et professionnel dans lequel se trouve la personne. Un niveau de connaissances, certifié ou non par un diplôme, ne suffit plus forcément à garantir une trajectoire professionnelle positive. La bascule progressive d’une logique de «connaissance» vers une approche «compétence», en particulier du coté des entreprises, incite, ou oblige, chacun d’entre-nous à être au clair sur tous ses savoirs-faires qu’il souhaite mobiliser ou non, dans le cadre de son travail actuel ou futur. Le Portfolio peut permettre de se poser les bonnes questions sur cette nouvelle posture individuelle et de trouver les réponses adaptées à sa propre situation et à son devenir.

Ainsi, nous ne sommes plus sur simplement un concept de «Formation tout au long de la vie» mais de plus en plus sur un concept «Apprentissage tout au large de notre vie», pour repérer, capitaliser et valoriser, étape par étape et avec l’appui d’un accompagnateur,  l’ensemble de nos acquis formels, informels ou non formels co-construits dans nos environnements personnels et/ou professionnels.

Des témoignages(3) régionaux ont illustré ce sujet : le «Webclasseur» dans les collèges et lycées pour initier les élèves à la logique de collecte que sous-tend le Portfolio, l’e-Portfolio pour les étudiants de l’IUT afin qu’ils s’approprient les conditions de sa co-construction associée à la maîtrise d’une écriture publique, et le Conseil Régional de Lorraine avec un Portfolio territorial(4). Emmanuel Journot a précisé que le Lorfolio, en cours de pré-déploiement, n’est pas seulement un outil personnel, mais aussi une méthodologie réflexive et une démarche partenariale qui visent d’abord à valoriser les compétences des adultes qui le souhaitent, quels que soient leur statut et leur niveau de formation, et ce, dans un nouvel espace-temps.

Jean Vanderspelden – Consultant  ITG – Mars 2010
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

pour la revue du Echo du CARIF Languedoc-Roussillon
et pour le site du FFFOD
 
Pour plus d’informations sur le programme annuel de ces journées de présentation d’outils, merci de contacter Kristine Poirier – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. www.cariflr.fr
Un e-Porfolio est un espace numérique en ligne personnel qui permet d’organiser et d’attester ses connaissances et ses compétences en vue de les valoriser dans la perspective d’une évolution de carrière ou d’une recherche d’emploi.
Voir publication des intervenants de cette journée sur le site du Carif : www.cariflr.fr
La région Basse Normandie travaille également sur la mise en place d’un e-Portolio régional sur la base d’ENT adapté.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Forum Français pour la Formation Ouverte et à Distance - 23-25 rue Jean-Jacques Rousseau - 75001 PARIS - +33 (0)9 66 96 06 52 - sonia.lelouarn@fffod.fr